Le Mouvement pour la reconnaissance du Cameroun (MRC), parti de l’opposition est interdit de manifestation à Douala ce samedi 9 novembre 2019. Vendredi, le parti avait annoncé la nouvelle au dam de ses partisans.
Le tribunal de grande instance du Wouri, département de Douala a rejeté la demande de l’annulation d’une interdiction de manifestation de l’opposition ce samedi. Le parti de l’opposition regrette cette nouvelle restriction à manifester, contraire à l’Etat de droit. Les autorités évoquent des troubles à l’ordre public. Samedi dernier, un meeting du mouvement dans l’enceinte du complexe omnisports Ahmadou Ahidjo a été interdit.
Le leader de l’opposition, Maurice Kamto a été libéré le 5 octobre suite à une mesure de décrispation du président Biya à l’issue du grand dialogue national. Arrivé deuxième au scrutin présidentiel de 2018, l’opposant n’a jamais reconnu les résultats officiels du vote. Ses partisans le proclament d’ailleurs, « président élu » du Cameroun. C’est pour la troisième fois qu’un meeting du MRC est avorté faute d’interdiction depuis l’annonce de sa tournée nationale.
L’article Cameroun: le parti de Maurice Kamto contraint de renoncer à son meeting de ce samedi est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970