Un journaliste qui est un habitué avec des interviews avec le pape, a déclaré que le pape François rejetait de manière hérétique la conviction chrétienne centrale que Jésus était ressuscité des morts dans le même corps dans lequel il avait été enterré, rapporte l’agence russe Sputnik.
Selon le média, le journaliste italien Eugenio Scalfari a déclaré, dans un article du 5 novembre 2019 publié dans le journal Repubblica, que le pape et lui ont abordé le sujet de la résurrection du Christ. «Il était un homme jusqu’à ce qu’il soit placé dans la tombe par les femmes qui ont reconstitué son corps. Cette nuit-là, dans la tombe, l’homme a disparu et de cette caverne, il est sorti comme un esprit qui a rencontré les femmes et les apôtres tout en préservant l’ombre de la personne, puis il a définitivement disparu », aurait dit le pape à Scalfari.
La citation attribuée au pape est tirée du nouveau livre de Scalfari, Le Dieu unique et la société moderne, qui se base sur ses entretiens avec le pape François et le défunt cardinal Carlo Maria Martini, ancien archevêque de Milan. Le journaliste, qui avait mené de nombreuses interviews avec le pape, est connu pour avoir écrit les comptes rendus de ses conversations de mémoire plutôt que de prendre des notes; Alors que le pape François n’a pas encore commenté, le Vatican a qualifié ses propos de « libre interprétation » de ce qu’il a réellement dit, indique Sputnik.
La résurrection et les rapports de Scalfari
Détaillée dans le Nouveau Testament, la résurrection physique de Jésus-Christ après sa crucifixion est l’un des principaux piliers de la foi chrétienne. Dans 1 Corinthiens, l’apôtre Paul dit: «Car je vous ai transmis en premier lieu ce que j’avais reçu à son tour: que Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, qu’il a été enterré et qu’il a été ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures.  »
Le pape François et le journaliste âgé de 95 ans, soi-disant athée, entretiennent une amitié de longue date. Il a mené de nombreux entretiens avec le pontife qui ont fait fureur dans la communauté chrétienne. Selon Sputnik, il avait affirmé une fois, que l’enfer n’existait pas, que les chrétiens divorcés et remariés devaient être admis à la Sainte Communion et que Jésus-Christ n’était pas Dieu. Le pape lui-même n’a jamais clarifié ses prétendues citations fournies par Scalfari. À chaque fois, le Vatican a déclaré que le récit de Scalfari n’était pas fiable (le journaliste italien n’enregistre ni ne prend note de ses conversations avec le pape et préfère écrire ses récits plus tard de mémoire).
La « non-divinité » de Jésus
En octobre dernier, le journaliste italien, a indiqué que, lors d’une conversation d’il y a plus de deux ans avec le pape, ce dernier lui avait affirmé qu’il «conçoit le Christ comme Jésus de Nazareth, un homme et non un Dieu incarné. Une fois incarné, Jésus cesse d’être un Dieu et devient un homme jusqu’à sa mort sur la croix ». Cependant, Sputnik rapporte qu’un porte-parole du Vatican a nié ces propos et indiqué que le pontife n’a jamais fait de telles déclarations à Scalfari, ajoutant que les propos cités et l’interprétation de la conversation de Scalfari «ne peuvent être considérés comme un compte fidèle de ce qui a été dit par le pape ».
En réponse aux prétendus commentaires du pape sur la résurrection, le bureau de presse du Saint-Siège a déclaré que la citation attribuée au pape François représentait «une interprétation personnelle et libre de ceux qui écoutaient, comme il ressort clairement de ce qui est écrit aujourd’hui concernant la divinité de Jésus-Christ », rapporte Sputnik.
L’article Le pape désavoue la résurrection physique du Christ, selon un journaliste est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970