A la suite de l’attaque rebelle survenue dans le nord du Rwanda la semaine dernière, les autorités policières ont interrogé un haut responsable de l’opposition dans le cadre des enquêtes pour découvrir les coupables.
Au moins 14 civils ont trouvé la mort dans une attaque survenue dans un parc touristique dans le nord du Rwanda. La police mène des enquêtes pour tenter de retrouver les personnes impliquées dans cette attaque meurtrière. Dans ce cadre, l’opposante la plus en vue au régime de Kagamé, Victoire Ingabire a été interrogée mardi et mercredi et continuera à l’être vendredi, rapporte BBC. Les responsables policiers ont tenté de savoir si elle serait impliquée de près ou de loin à cette attaque. Elle a nié avoir eu un lien quelconque avec les attentats perpétrés dans le district de Musanze, une zone touristique célèbre pour ses gorilles de montagne, a rapporté la même source.
“Je suis sur une bataille politique, pas de balles”, a déclaré Mme Ingabire à la BBC Great Lakes mardi, lors de sa première audition. Mme Ingabire est la dirigeante de FDU-Inkingi, un parti d’opposition non encore enregistré au Rwanda, et une critique farouche du président Paul Kagame. Plusieurs des assaillants ont été capturés par les forces de l’ordre et ont indiqué qu’ils étaient membres du groupe rebelle des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Les FDLR sont un groupe rebelle rwandais qui mène des attaques transfrontalières depuis leur base située en RDC voisine.
L’article Rwanda: après l’attaque de Musanze, la police s’en prend à l’opposante Victoire Ingabire est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970