Profitant du compte rendu du conseil des ministres du mercredi 15 janvier 2020, le ministre de la communication et de la poste, Alain Sourou Orounla, a expliqué les raisons des dernières sorties du Chef de l’Etat, Patrice Talon.
Les sorties du Chef de l’Etat, ces derniers jours, suscitent la curiosité de plus d’un. Certains arguent que ce sont les prochaines élections communales qui préoccupent Patrice Talon. Ils lisent donc en filigrane les messages populistes et politiques du locataire du palais de la Marina. A la suite du compte rendu du conseil des ministres, Alain Orounla s’est évertué à démontrer combien ces sorties sont pédagogiques. Pour le ministre de la communication, « cette sortie s’inscrit dans le cadre de la mission de contrôle ». Il va ajouter pour être plus complet que les échanges du premier citoyen avec les populations sont plutôt « pédagogiques et non populistes ».
Patrice Talon a commencé par aimer des bains de foule. Le samedi 11 janvier, il était sur des chantiers dans la banlieue de Cotonou à Akpakpa. Il y était, selon ses services de communications, pour constater l’évolution des travaux afin de donner des instructions qu’il fallait. Le mardi 14 janvier, il s’est d’abord rendu à Ouidah sur le chantier de construction d’une digue à Avlékété avant de se rabattre sur la zone abritant des épis, une digue et un lac marin toujours à Akpakpa. Certains se posent des questions sur le changement brusque du chef qui a longtemps évité le terrain pour se réfugier dans son palais.


Thursday January 01, 1970