Les autorités du Malawi ont demandé au chef de la délégation de l’Union européenne dans le pays, Sandra Paesen, de partir. Une décision prise par les responsables qui l’accusent d’ingérences dans les affaires intérieures.
Le journal Nyasa Times a rapporté en début de semaine que l’ambassadeur de l’UE au Malawi, avait une semaine pour quitter le pays. Le Malawi avait officiellement écrit à l’UE pour protester contre l’implication de l’ambassadeur Paesen dans les problèmes locaux, notamment en rejoignant une manifestation anti-viol il y a quelques mois. La manifestation a eu lieu alors que des voix s’élèvent pour indiquer que des policiers auraient violé des femmes dans une banlieue de la capitale, Lilongwe. L’ambassadeur Sandra Paesen, avait réagi en demandant aux autorités de faire la lumière sur l’affaire. «Nous voulons une enquête (et) nous ne voulons aucune violence à l’égard des femmes dans ce pays ou dans aucun autre pays», aurait-elle déclaré, rapporte Africans Live.
Selon le média, la police a déclaré qu’un groupe avait été formé pour enquêter sur l’incident rapporté par une ONG locale qui aurait documenté des cas d’agression sexuelle sur des policiers. Paesen est le dernier envoyé de l’UE à être invité à quitter un pays africain. Il y a quelques semaines, le Bénin a également expulsé l’envoyé de l’UE pour son ingérence dans les affaires intérieures du pays ouest-africain. La Zambie voisine a également récemment eu une dispute avec l’ambassadeur des États-Unis à la suite de l’emprisonnement d’un couple homosexuel, rapporte Africans Live.
L’article Après le Bénin, le Malawi expulse l’ambassadeur de l’UE de son territoire est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970