Plusieurs cas de méningite ont été enregistrés au nord du pays. Ces découvertes ont été enregistrés depuis mi-décembre 2019.
Selon mesvaccins.net, les quelques cas découverts sont rapidement devenus une épidémie avec 77 cas, dont 13 décès dans l’intervalle d’un mois. Sur les 77 personnes atteintes, 55 sont des enfants âgés de 5 à 14 ans. A en croire la même source, la souche prédominante de cette maladie est Neisseria meningitidis sérogroupe C. Informé de la situation, le ministère de la santé a alerté l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur la multiplication de la méningite dans la commune de Banikoara, département d’Alibori.
Pour cette institution internationale de la santé, des mesures doivent être prises pour détecter de manière précoce les cas et les traiter afin de prévenir d’autres cas de mortalité. Aussi, souligne t-elle une franche collaboration avec les zones frontalières telles que le Burkina Faso, le Niger et le Nigéria afin que les campagnes de vaccination puissent être élargies dans ses zones sanitaires voisines durant cette année.


Thursday January 01, 1970