Le député André Okounlola, partisan du régime de Boni Yayi n’a pas tardé à se retrouver avec le nouveau président Patrice Talon. Ce changement d’option est diversement interprété dans l’opinion. Interrogé par L’Événement Précis, l’élu de la 10ème circonscription électorale a révélé les conditions dans lesquelles il s’est retrouvé dans la mouvance, soutenant les actions du président Patrice Talon.
Comment peut-on expliquer le soutien du député André Okounlola au régime de Patrice Talon? Sur la question, l’intéressé explique d’abord qu’il ne s’agit pas d’un retournement de veste comme certaines personnes tentent de faire croire. Il dit avoir agi pour l’intérêt de ses mandants et cela n’a pas été fait à l’insu de son ex-leader Boni Yayi, même s’il n’avait pas donné son accord.
Selon les dires du député, une délégation des Collines qu’il conduisait s’est rendue chez le président Boni Yayi pour discuter de la suite à donner à leur ligne politique maintenant que Patrice Talon est au pouvoir. “On était plus de trente. Le président Yayi a répondu qu’en politique il n’y a pas de relève et que si c’est deux personnes qui restent, que lui, il va continuer le combat”, a-t-il confié à L’Événement Précis.
Comment André Okounlola est-il devenu ardent défenseur du régime Talon ?
Après les échanges avec l’ex-président Boni Yayi, il fallait que le député André Okounlola et les autres membres de la délégation prennent des décisions pouvant permettre l’émergence de leur circonscription électorale. Ils en étaient là quand le président Patrice Talon a exprimé sa disponibilité à collaborer avec eux. Mais il fallait clairement définir les conditions de cette collaboration. “Le président Talon discute avec nous et dit qu’il est prêt à collaborer avec nous mais qu’il veut qu’on lui dise les conditions de la coopération”, a déclaré André Okounlola.
La délégation s’est réunie dans le Bureau du député André Okounlola pour définir les besoins qui seront présentés au nouveau président. “On est restés dans mon bureau pour voir ce dont chacun des collègues a besoin. Nous avions besoin que la route Savè-Kétou devienne réalité, que la route Savè-Oké Owo devienne réalité, dans les Collines, on n’a pas d’eau, que l’hôpital de zone de Savè-Ouèssè que les Arabes ont financé à 70% depuis cinq ans devienne réalité”, a-t-il présenté, avant de poser une question qui semble avoir été déterminante dans son choix. “Si je ne soutiens pas le président Talon, quand est-ce qu’on va pouvoir réaliser l’hôpital de zone chez moi?”, s’est-il demandé.
Des réalisations en cours dans la région…
Pour avoir rejoint le régime de Patrice Talon, le député André Okounlola fait un bilan plus ou moins satisfaisant par rapport aux besoins exprimés au début de la collaboration. “Aujourd’hui, Talon est en train de construire l’hôpital de zone. Est-ce lui ou ses enfants qui vont se faire soigner là? La route Kétou-Savè est devenue une réalité. On est en train de faire des forages à Ayédjokpo. Voilà pourquoi je soutiens ce gouvernement”, a-t-il expliqué.
Selon le député, à la fin du mandat de l’ancien président Boni Yayi, il y avait encore beaucoup de chose à faire dans sa localité. C’est donc pour relever ces défis qu’il s’est allié au pouvoir en place. “…nous avions beaucoup de choses à relever comme défis dans ma région et c’est avec le pouvoir en place que je peux gagner tout ça…”, a-t-il précisé.
L’article Bénin: des révélations sur le soutien d’André Okounlola à Patrice Talon est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970