L’opération de dédommagement des propriétaires du site devant abriter l’aéroport de classe internationale de Glo -Djigbé avance à grands pas. Selon la direction de l’Agence Nationale du Domaine et du Foncier (ANDF) en charge du dossier, le taux d’indemnisation des sinistrés avoisine déjà les 55%.
Le lundi 11 Juin 2018, la commission interministérielle mise en place  par l’arrêté n°3779-c /MEF /DC/SGM/SP/093SGG16 du 18 novembre 2016 et chargée de l’indemnisation en matière d’expropriation pour cause d’utilité publique du domaine retenu par l’Etat pour abriter l’aéroport de classe internationale de Glo -Djigbé était face à la presse. L’objectif de cette sortie médiatique était de faire le point des opérations de dédommagement des personnes affectées par le Projet de construction dudit aéroport. Selon le point présenté en ce moment par Monsieur Bernard Zannouda, le chargé de Mission du préfet de l’atlantique, 


Thursday January 01, 1970

6.976 personnes  sont recensées pour bénéficier de dédommagement,
2332 dossiers  ont été enrôlés;
1559 dossiers sont effectivement étudiés;
679 dossiers font objet de réclamation et de contentieux et ont été classés dans la rubrique des dossiers litigieux ;
94 dossiers sont toujours en attente de traitement.


Thursday January 01, 1970

 
Mais depuis ce moment, l’eau a coulé sous le pont. Aujourd’hui, un peu moins de 2000 personnes ont été payées, ou sont en cours de paiement selon les autorités du ministère des infrastructures. A ce jour, plus de 55% des sinistrés ont déjà été pris en compte.  Selon la direction de l’ANDF, ils sont désormais au total 6471 propriétaires identifiés par les services de l’Agence. Les dernières statistiques révèlent que trois mille neuf cent soixante-trois propriétaires ont été enregistrés. Selon la même source, seulement trois mille huit cent quatre-vingt-dix-neuf ont été traités, parce que près deux mille soixante-dix-neuf cas ont été identifiés comme litigieux. Cependant les chiffres sont édifiants. 1836 propriétaires ont été payés, ou en cours de paiement. Un taux de paiement qui tutoie les 55%.