Suite aux déclarations de l’ancien conseiller spécial à la santé du président Thomas Boni Yayi à travers l’interview accordée à Afrika Stratégies France, Laurent Gnacadja réplique et recadre celui qui a été pourtant un soutien du président Patrice Talon à la dernière présidentielle.
Le lundi 11 Novembre 2019, le professeur Alexandre Hountondji dans un entretien accordé  Africa Stratégie France a peint totalement en noir la gouvernance du président Patrice Talon qu’il qualifie de « gouvernance redoutable » susceptible de  compromettre l’avenir du pays par la création d’un Etat de terreur. Des déclarations qui ne sont pas du goût de l’un de ses anciens collègues, Laurent Gnacadja, ancien conseiller du président Boni Yayi et membre fondateur de l’alliance FCBE. En effet, dans un entretien téléphonique accordé ce mardi 12 Novembre à News-Afrika, ce dernier a invité son aîné politique à faire l’option de la politique de développement.
Pour l’ancien maire de Glazoué élu sur la liste FCBE, « Nul n’est parfait et aucune œuvre humaine, non plus ! » et il est exagéré de dire que celui qui est à la tête du pays ne fait absolument rien de bon. « C’est Patrice Talon qui est aux commandes aujourd’hui et il exerce le pouvoir d’Etat qui est cadré par des lois de la Constitution et pourtant, c’est naturel et normal qu’on lui relève des erreurs, mais lesquelles sont acceptables“ indique-t-il comme pour inviter son aîné à trouver des éléments positifs dans l’actuelle gouvernance.
Pour Laurent Gnacadja, président du Parti, Congrès des Républicains pour le Développement (CRD) et ancien maire de Glazoué, il est inconcevable et inadmissible qu’on laisse l’essentiel pour s’attaquer à la futilité, les détails destructifs et autres vices qui n’ont pour finalité que de remettre en cause le développement du Bénin par des « déclarations désinvoltes ».
Il se désole que son ancien camarade politique de l’alliance FCBE peigne toutes les réalisations du régime en noir après avoir donné à part entière, sa caution morale à l’élection de l’actuel président de la République. « Quel deal a conduit à ce soutien circonstanciel ? Car, c’est trop facile de tout cautionner et de revenir un beau jour tout remettre en cause. » s’insurge-t-il avant de conclure qu’on doit éviter la politique politicienne qui retient le développement du Bénin depuis les indépendances.
L’article Bénin: Laurent Gnacadja recadre Alexandre Hountondji suite à ses dernières déclarations est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970