A plusieurs reprises, elle a été interpellée sur l’ouverture d’une enquête sur le raid israélien sur le navire turc Mavi Marmara, le 31 mai 2010, qui a tué plusieurs ressortissants turcs, mais la Cour Pénale Internationale a opposé un refus à chaque fois. Cette fois, Fatou Bensouda a encore refusé d’ouvrir une enquête.
En septembre, les juges d’appel ont ordonné à la Procureur, Fatou Bensouda, de reconsidérer ses refus antérieurs d’ouvrir une enquête formelle sur l’assaut du Mavi Marmara, le 31 mai 2010. Des commandos israéliens appliquant un blocus naval à la bande de Gaza ont tué huit citoyens turcs et un américano-turc lors du raid effectué avant l’aube sur le navire Mavi Marmara, qui a mené une flottille transportant de l’aide en direction de l’enclave côtière assiégée. Lors de cette attaque, plusieurs autres militants pro-palestiniens ont été blessés, tandis que d’autres personnes sont décédées des suites de leurs blessures.
Selon Al Jazeera, la procureur Fatou Bensouda a reconnu que des crimes de guerre avaient peut-être été commis lors de cette opération, mais a décidé que l’affaire n’était pas suffisamment grave pour mériter une enquête de la CPI. Lundi, lors de l’Assemblée des Etats parties de la CPI, elle a opposé à nouveau un refus d’ouvrir une enquête sur l’affaire. “La procureure maintient qu’il n’y a pas de base raisonnable pour poursuivre, car il n’y a pas de procès potentiel de cette situation suffisamment grave”, a déclaré Bensouda dans un document de 44 pages. Elle indique avoir pris cette décision  parce qu’il n’existe “aucune base raisonnable permettant de conclure que toute affaire potentielle découlant de la situation aurait une gravité suffisante pour être recevable devant le tribunal”, rapporte Al Jazeera.
L’article CPI : Bensouda refuse à nouveau d’enquêter sur un raid meurtrier israélien est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970