Donald Trump a toujours rêvé s’emparer du pétrole syrien et ne s’en est jamais caché. Lors d’un point presse, l’homme d’État américain a déclaré que les États-Unis avaient le pétrole syrien et qu’ils pouvaient en faire ce qu’ils voulaient.
Les dirigeants des pays de l’Otan se sont réunis mardi et mercredi en sommet à Watford, près de Londres, pour le 70e anniversaire de l’Alliance. Donald Trump qui y était aussi a déclaré, lors d’un point de presse, que les États-Unis avaient le pétrole syrien et pouvaient en faire ce qu’ils veulent.
«Nous avons le pétrole, et nous pouvons faire ce que nous voulons avec», a déclaré le 45e président des Etats-Unis, rapporté par Sputniknews, un média pro-russe. Lors de ce même sommet, le président américain a qualifié de “très insultant” le jugement de “mort cérébrale” porté par le président français Emmanuel Macron sur l’Otan.
“Je pense que c’est très insultant”, a-t-il déclaré lors de ce point de presse avec le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg. C’est un jugement “très, très méchant à l’adresse de 28 pays”, a poursuivi le président américain. Donald Trump s’est dit “très surpris” par la déclaration d’Emmanuel Macron et l’a jugée  “très dangereuse” pour la France. “Personne n’a besoin de l’Otan plus que la France”, a-t-il affirmé. “La France a besoin de l’Otan”, a-t-il insisté.
L’article Donald Trump à propos du pétrole syrien: «nous pouvons faire ce que nous voulons avec» est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970