Deux ans après sa nomination comme ambassadrice des pôles arctique et antarctique, Ségolène Royal, haute fonctionnaire et ex-épouse du Président François Hollande, est appelée à répondre de sa gestion devant le Parquet National Financier (PNF). Cette enquête vise à déterminer le rôle de cette dernière comme ambassadrice des pôles arctique et antarctique.
Marie Ségolène Royal, née le 22 septembre 1953 à Ouakam au Sénégal, est une haute fonctionnaire, femme politique française et écologiste. Elle a été l’épouse de l’ancien Président de la France, François Hollande, avec qui elle a eu quatre enfants. Selon les informations relayées par plusieurs médias français, ce mercredi 15 janvier 2020, une enquête préliminaire a été ouverte par le Parquet national financier pour vérifier sa gestion en tant qu’ambassadrice depuis septembre 2017 des pôles arctique et antarctique.
Selon les mêmes sources, l’instruction a été confiée à la brigade de répression de la délinquance économique qui se chargera d’enquêter sur la gestion de l’enveloppe financière mise à la disposition de l’ex-ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, par le Quai d’Orsay et qui ne remplirait pas ses missions d’ambassadrice à plein temps. Elle aurait utilisé les moyens mis à sa disposition à des fins personnelles, politiques et notamment pour la promotion d’un de ses livres. Cette annonce de poursuite judiciaire coïncide avec son ‘’licenciement’’, dont elle a elle-même fait état ce mardi 14 janvier en publiant sur les réseaux sociaux une lettre du ministère des Affaires étrangères la rappelant au devoir de réserve auquel sont tenus les diplomates.
Rappelons que pour cette fonction d’ambassadrice, elle ne perçoit aucune rémunération mais bénéficie de moyens attribués par le Quai d’Orsay.


Thursday January 01, 1970