La Présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a annoncé sa candidature ce 16 janvier à la présidentielle de 2022. Cette candidature devra d’abord avoir l’aval du congrès de son parti.
La cheffe du Rassemblement National, Marine Le Pen, a annoncé sa candidature à la présidentielle française de 2022. S’exprimant à Nanterre ce jour, l’ex-candidate à la présidentielle a lancé les hostilités pour le prochain scrutin présidentiel. « Ma décision a été réfléchie, mais elle est prise. Mon projet est d’aller vers un projet d’unité nationale, autour d’un grand dessein français, d’un grand projet fédérateur qui puisse réunir les Français d’où qu’ils viennent, d’un projet de grande alternance pour remettre le pays sur pied« , a-t-elle déclaré aux journalistes.
D’après certaines sources, le parti devrait se réunir en congrès en 2021 pour vider cette question. A l’analyse, la fille de Jean-Marie Le Pen reste maîtresse du jeu politique dans son parti. A la présidentielle dernière, elle a réussi à se hisser au second tour avant d’être battue par l’actuel locataire de l’Elysée Emmanuel Macron.
Vers un nouveau duel Macron-Le Pen
Comme ce fut le cas en 2017, la dirigeante du Rassemblement national et le chef de la République en Marche seront les candidats les plus en vue à cette messe électorale. Deux projets divergents, des opinions contradictoires résument le duel nationo-mondialiste de ces deux leaders français. Cette annonce de Marine Le Pen doit faire bouger les lignes au parti présidentiel.


Thursday January 01, 1970