Alors que beaucoup se disaient que le président de la république gabonaise ne remercie ses ministres que dans le but inavoué de les mettre à la disposition des services de police dans le cadre de l’opération Mains propres, les faits commencent par leur donner raison.
Aussitôt le nouveau gouvernement annoncé, que certains des désormais anciens ministres devraient commencer par s’inquiéter. C’est le cas de Tony Ondo Mba, ancien ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, qui, quelques heures seulement après son éviction de l’équipe gouvernementale a vu son domicile encerclé par les forces de police. Selon Gabon Média Time, Mr. Mba serait activement recherché par la police.
Son domicile « a été assiégé par des hommes armés du B2 », a indiqué son parti politique, le Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV), dans un communiqué. Pour la plateforme politique, cette procédure « ne s’inscrit pas dans la légalité » car Tony Ondo Mba n’aurait fait l’objet « d’aucun mandat d’arrêt ni d’aucune convocation ». dans tous les cas, on peut facilement être tenté de faire le lien entre cette descente policière musclée au domicile de Mba, et l’opération Scorpion qui est le bras exécutif de la procédure de lutte contre la corruption mise en marche par Ali Bongo.
L’article Gabon : juste après son éviction du gouvernement, un ancien ministre déjà recherché est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970