Le nouveau gouvernement gabonais a prêté serment ce mercredi 4 décembre devant le président Ali Bongo et les membres de la cour constitutionnelle au palais du bord de la mer à Libreville.
Les membres du nouveau gouvernement de premier ministre Julien Nkoghe Bekalé ont prêté serment ce mercredi, soit trois jours après leur nomination. La cérémonie de prestation s’est déroulée sous la présidence de Ali Bongo Ondimba assisté des membres de la cour constitutionnelle. A tour de rôle, les 31 ministres ont défilé devant le pupitre pour prononcé le serment comme prévu à l’article 15 de la loi fondamentale du pays:
« Je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le strict respect de ses obligations de loyauté à l’égard du Chef de l’Etat, de garder religieusement, même après cessation de mes fonctions, la confidentialité des dossiers et des informations classés secret d’Etat et dont j’aurais eu connaissance dans l’exercice de celles-ci. Je le jure ».  Au terme de cette cérémonie, le chef de l’Etat a instruit ses ministres à œuvrer chacun dans son département ministériel afin d’améliorer les conditions de vie des gabonais.
“Opérations scorpion”
Cet énième remaniement ministériel est intervenu dans une atmosphère minée par une vague d’arrestations des hauts cadres et personnalités de l’Etat accusés de détournements de derniers publics. L’ancien puissant chef de cabinet du président, Brice Laccruche Alihanga a été récemment éjecté du gouvernement avant son interpellation. 13 autres personnes réputées proches de ce dernier sont écrouées à Sans Famille, nom que l’on donne à la prison centrale de Libreville. Ali Bongo a-t-il totalement repris le contrôle du pouvoir ou simple leurre ?
L’article Gabon: le 7ème gouvernement de Julien Nkoghe Bekalé prête serment devant Ali Bongo est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970