Huawei peut souffler pendant 45 jours supplémentaires. Les États-Unis ont annoncé avoir accordé un nouveau répit au constructeur pour permettre aux entreprises américaines de trouver des solutions alternatives face au géant chinois, considéré comme une menace pour la sécurité des États-Unis. La licence provisoire court jusqu’au 1er avril …Lire la suiteAimez KultureGeek sur Facebook, et suivez-nous sur Twitter


Thursday January 01, 1970