Nous sommes particulièrement soucieux de la situation en Guinée et nous appelons à l’apaisement, a déclaré Jean Yves Le Drian pendant une audition devant la commission des affaires étrangères ce jeudi 16 janvier 2020.
La France déclare être « particulièrement » préoccupée par les violences politiques en Guinée, où le projet de troisième mandat prêté au Président Alpha Condé est très contesté. Par la voix de son ministre des affaires étrangères, Yves Le Drian, la France a lancé un appel au calme et à la paix aux différentes parties impliquées dans cette série de violences.
« C’est la situation la plus sensible dans la région et l’engagement du président Alpha Condé à demander la réforme de la constitution ne nous parait pas être obligatoirement partagé ni par sa population, ni par ses voisins », a souligné Yves Le Drian.
Depuis l’annonce de la volonté du Président Alpha Condé à toucher la constitution, l’opposition estime que le Chef de l’Etat veut modifier la constitution pour briguer un troisième mandat alors que la constitution limite à deux, le nombre de mandat présidentiel. Cette semaine, trois personnes ont été tuées et deux commissariats ont été saccagés dans les manifestations de l’opposition.


Thursday January 01, 1970