Alors que les tensions sont vives entre la Turquie et la Russie dans le dossier syrien, Ankara indique avoir fait la demande aux Etats-Unis, des systèmes de missiles antiaériens Patriot, rapporte BulgarianMilitary.com citant le Bloomberg.
Selon BulgarianMilitary.com, la partie turque n’a pas officiellement annoncé son intention de demander des complexes Patriot aux États-Unis. Les médias turcs ne le signalent pas non plus. Plus tôt ce mois, les forces syriennes ont entrepris de prendre le contrôle de la province d’Idlib, ce qui a fait dégrader la situation dans la localité.
Le média indique que, le 11 février, l’opposition syrienne, appuyée par la Turquie, a lancé une attaque à grande échelle contre les forces syriennes à Sarakib et le village de Neurab, situé au nord de Sarakib (province d’Idlib). Les unités de l’armée syrienne, aidées par la puissance russe, ont repoussé ces attaques. Les rebelles ont subi des pertes importantes. Mercredi, le président turc Tayyip Erdogan a annoncé qu’Ankara était prêt à utiliser toute sa puissance militaire en cas d’opération à Idlib. Il a également déclaré que le début d’une nouvelle opération militaire à Idlib n’était «qu’une question de temps», tous les préparatifs de sa mise en œuvre étant déjà achevés.


Thursday January 01, 1970