Le projet de réforme de la fiscalité internationale va avoir un impact sur de nombreuses sociétés, dont Facebook. Et Mark Zuckerberg, le PDG du réseau social, le sait : cela signifie que Facebook devra payer davantage d’impôts dans plusieurs pays. Réunies à Paris sous l’égide de l’Organisation pour …Lire la suiteAimez KultureGeek sur Facebook, et suivez-nous sur Twitter


Thursday January 01, 1970