Un rapport de US News a identifié le Ghana comme le troisième pays le plus corrompu au monde, selon son classement 2020. Une caractérisation de 73 pays sur la base d’une enquête auprès de plus de 20.000 citoyens du monde.
En dehors du Ghana qui occupe la 3ème place, le classement implique aussi le Kenya qui vient en 8ème position des pays les plus corrompus au monde. La palme revient à la Colombie. Le Mexique, connu pour ses cartels meurtriers de la drogue, suit la Colombie. Le Myanmar, le Guatemala, l’Arabie saoudite, le Brésil et la Bolivie figurent également dans le top 10. La Russie, qui a été accusée d’ingérence électorale et de dopage olympique, rejoint le top 10 cette année après s’être classée N° 12 en 2019.
Dans le rapport, les répondants ont indiqué à quel point ils reliaient chacun des pays au terme «corrompu», dont la signification exacte était laissée à leur propre interprétation. Transparency International, l’organisation non gouvernementale basée en Allemagne, définit la corruption comme l’utilisation abusive du pouvoir public à des fins privées. La version la plus récente de l’organisation de son indice de perception de la corruption indique également que, l’incapacité à contrôler de manière significative la corruption, alimente une crise mondiale de la démocratie.


Thursday January 01, 1970