Au moins vingt villageois ont été tués lors d’une attaque de nuit dans le village malien d’Ogossagou (centre), théâtre en mars 2019 du massacre attribué à des chasseurs dogons de quelque 160 Peuls, a-t-on appris vendredi auprès de responsables locaux.
« J’ai fait le décompte en présence des militaires et des services de santé. Nous avons 20 morts, certains étaient calcinés », a dit à l’AFP le chef du village, Aly Ousmane Barry.


Thursday January 01, 1970