L’ancien Maire de Parakou et député du Bloc Républicain, Rachidi Gbadamassi n’est pas resté en marge des déclarations qui jalonnent la commémoration des 30 ans de la conférence des forces vives de la Nation de Février 2020. Joint par une radio locale, l’élu de la huitième circonscription électorale affirme que le Bénin a déjà relevé le défi de la démocratie et il lui reste maintenant à relever  le défi économique.
En matière de démocratie, le Bénin a fait un bon parcours. C’est du moins l’avis du professeur titulaire en politique expérimental, le parlementaire Rachidi Gbadamassi. Joint par les confrères de l’Océan fm dan le cadre de la commémoration des 30 ans de la conférence des forces vives de la nation de Février 2020, l’élu de la huitième circonscription électorale se réjouit de ces assises qui ont permis au pays d’entamer une marche démocratique. Selon lui, le combat de la démocratie est déjà une réussite. Même si ce n’est pas à 100%; un défi est déjà relevé dans ce sens; estime -t-il en demandant de mettre désormais le cap sur le développement du pays.
Pour le député du Bloc Républicain, le peuple béninois doit désormais tourner son regard vers les défis économiques qui attendent le pays.  » Ce qui reste maintenant, c’est le combat économique« , confie-t-il. A le croire, la démocratie n’a de valeur que si elle est accompagnée du développement. « Que vaut la démocratie si les béninois ont faim,? Que vaut-elle si les jeunes n’ont pas d’emploi? », se demande-t-il. Pour lui, la réussite économique est désormais le défi à relever et cela passera nécessairement, indique-t-il par la lutte contre la corruption.


Thursday January 01, 1970