Condamné à 2 ans de prison avec sursis pour violence faite à autrui et non assistance à une personne en danger, le maître coranique de Ndiagne, Serigne Cheikhouna Gueye dit Khadim a été libéré dans l’après midi de ce mercredi 04 décembre 2019. Libre, le responsable religieux a livré ses premiers mots.
Malgré le soutien inébranlable d’une frange partie de la population qui s’est levée comme un seul homme derrière le maître coranique en infraction, le Tribunal de grande instance de Louga ne lui a pas fait cadeau. L’instance judiciaire a prononcé son jugement ce mercredi 04 décembre 2019.
Selon le verdict, Serigne Cheikhouna Gueye dit Khadim a été condamné à 2 ans de prison avec sursis dans l’affaire des talibés enchaînés. Libéré cet après midi, il s’est rendu au domicile de Serigne Mouhamadane Mbacké, représentant du khalife général des mourides, dans la capitale du Ndiambour, en compagnie de ses ex-codétenus:  «Au nom du saint Coran, je prie pour vous tous. Nous prions que ça soit la dernière fois qu’une telle situation nous arrive », a-t-il déclaré selon senenews qui indique qu’il a remercié tous les sénégalais qui l’ont soutenu dans cette épreuve douloureuse.
L’article Sénégal – Affaire des talibés enchaînés: libéré, le maître coranique livre ses premiers mots est apparu en premier sur BENIN WEB TV.


Thursday January 01, 1970