Le Président russe Vladimir Poutine s’est prononcé mercredi devant le parlement du pays sur l’état de la nation. Il a aussi évoqué d’autres sujets, en l’occurrence les conflits au Moyen-Orient.
Vladimir Poutine estime que les conflits régionaux au Moyen-Orient peuvent se transformer en une guerre mondiale. Il a préconisé « une discussion sérieuse » sur la sécurité et la stabilité internationales. Poutine a rejeté la « responsabilité concernant le développement de l’humanité » sur les cinq États nucléaires, rapporte l’agence Anadolu. «Les conflits régionaux peuvent rapidement se transformer en menaces pour la sécurité internationale. […] Il y a un sérieux besoin de discuter de la stabilité et de la sécurité de l’ordre mondial. Les cinq nations doivent éliminer les raisons qui peuvent provoquer une guerre. », a souligné le Président russe, devant l’Assemblée fédérale.
Vladimir Poutine a indiqué aussi que la Russie se sentait en sécurité à l’heure actuelle, disposant des dernières armes « qu’aucun autre pays ne possède », mais le pays doit se développer davantage. La Russie est ouverte à la coopération avec tous les partenaires « intéressés » et le pays ne menace personne, mais il continuera à renforcer sa sécurité nationale, a-t-il déclaré, cité par Anadolu. Le discours présidentiel annuel à l’Assemblée fédérale est un événement annuel au cours duquel le Chef du Kremlin annonce sa vision des orientations stratégiques pour le développement du pays dans un avenir proche. Il comprend à la fois des dispositions de nature politique, économique et idéologique, ainsi que des propositions spécifiques liées aux travaux législatifs du Parlement.


Thursday January 01, 1970